logo man


Remarquable par sa couleur blanche à crème, il a une grande valeur médicinale et est récolté de manière traditionnelle. Que ce soit pour ses propriétés thérapeutiques ou pour les bienfaits sur l’écosystème liés aux conditions de sa production, il semble que le miel d’Oku soit un produit essentiel. Les bénéfices directs et indirects tirés de l’apiculture dans ce cas précis, sont déjà nombreux, pour la biodiversité (environnement), les apiculteurs et les structures intermédiaires (économie et social), les femmes (social), etc.

Ingredient Miel

Présentation du produit

Indication Géographique Protégée (IGP) par l’OAPI depuis 2012
Pays d'origine : Cameroun | Zone de production : Forêts communautaires protégées de Kilum-Ijim
Plantes mellifères : le Schefflera abyssinica, le Prunus africana et le Nuxia congesta
Saison de collecte : Février-Juin | Capacité de production: Nous contacter directement

Propriétés organoleptiques

Aspect : miel doux et crémeux légèrement granuleux
Couleur : couleur blanche contraste à crème (en fonction de la température)
Goût : sucré, légèrement acide, frais en bouche avec des arômes de fleurs et d’agrumes

Caractéristiques physico-chimiques

Densité : 1,4  | Point de fusion : 35°C

Conditions de conservation

À conserver au frais, à l'abri de la chaleur et de la lumière.

Propriétés et utilisations

Antioxydant (flavonoïdes), digestif, évite la déshydratation, effet antibactérien, cicatrisant

Ingredient Miel2

Présentation du contexte

Le miel d’Oku est récolté grâce à des méthodes ancestrales, dans la forêt tropicale protégée de Kilum-Ijim, entre 2000 et 3000 mètres d’altitude. La forêt de Kilum-Ijim fait l’objet d’un programme de gestion communautaire. Couvrant une superficie de 20 000 ha, elle offre une exceptionnelle biodiversité : richesse floristique, oiseaux endémiques, et singes uniques s’y côtoient. Ce riche écosystème fournit des services écosystémiques indispensables, dont la production de produits forestiers non-ligneux (miel, champignons, produits médicinaux...) essentiels dans les activités économiques des communautés locales.

La zone autour cette forêt est très dense, estimée à près de 300 000 habitants dans une zone de 20km autour de la forêt, grâce aux sols volcaniques très riches et à un climat clément permettant une agriculture vivrière intensive dans la région. Les habitants de la région de l’Adamaoua, qui traverse le centre nord du Cameroun, pratiquent l’apiculture forestière depuis des siècles, en transportant leurs ruches dans des endroits bien précis de la forêt de Kilum Ijim. Les ruches sont traditionnelles, tressées à partir de bambou, raphia et autres herbes. Les abeilles ne vivant pas spontanément dans la forêt, les apiculteurs transportent les ruches dans la forêt sur plus de 15km parfois, après qu’elles aient été colonisées dans la plaine. Ceci se fait de Novembre à Mars, lorsque les fleurs sont en forêt.

Le miel blanc d’Oku doit sa spécificité et sa qualité à cet écosystème exceptionnel de la forêt du Kilum-Ijim, car elle abrite plus de 150 espèces de plantes mellifères en tout et réunit des conditions de pluviométrie, d’ensoleillement, de température, d’altitude et de qualité de sol qui ont toutes une influence sur la qualité de ce miel. Les trois espèces mellifères les plus importantes sont le Schefflera abyssinica, le prunus africana et le Nuxia congesta.

ONG intervenant dans la filière

L'objectif poursuivi par l’ONG CAMGEW est la protection de ces forêts par le développement de l’apiculture, notamment sur les filières de la cire d’abeille et du miel blanc d’Oku, dont les paysans produisent déjà une vingtaine de tonnes dans la région. Le marché national et sous-régional est demandeur. L’apiculture est une production favorable à la conservation de la biodiversité, car les apiculteurs ont intérêt à maintenir des espaces et des espèces mellifères, et à contrôler les feux de brousse. L’ONG soutient également la replantation de l’arbre Prunus africana, autrefois très abondant au Mont Kilum. Cette espèce appréciée des abeilles dispose d’un potentiel économique intéressant dans les années à venir.

CAMGEW forme également de nombreuses femmes à l’apiculture, qui est une activité traditionnellement réservée pour les hommes. L’ONG essaye d’atténuer la tendance et de proposer de nouvelles sources de revenus pour les femmes, participant ainsi à leur indépendance économique.

Intérêt pour la biodiversité et les communautés locales

Actuellement, l’existence même du miel blanc d’Oku est mise en péril à cause de la réduction de la surface de la forêt du Kilum-Ijim (feux de brousse, extension agricole, exploitation…) et la raréfaction de ces 3 espèces, notamment du prunus africana, très exploitée par les laboratoires pharmaceutiques pour son écorce.
Depuis 2012 le miel blanc d’Oku bénéficie d’une « Indication Géographique Protégée », obtenue avec l’appui de l’AFD-PRCC, garantissant la qualité et l’origine du miel ainsi qu’une meilleure valeur ajoutée pour les apiculteurs de la région. Depuis sa labélisation en IGP, le prix du miel pour les apiculteurs a quasiment doublé, améliorant sensiblement leurs revenus et l’intérêt porté à la protection de la biodiversité.

Les informations de cette fiche ne peuvent en aucun cas engager la responsabilité de Man and Nature, quant à une utilisation à mauvais escient ou erronée. De même ces informations ne pourront pas être considérées comme une quelconque prescription thérapeutique ou médicale et ne peuvent en aucun cas remplacer une consultation auprès d'un professionnel de la santé.

Retour vers l'ingrédienthèque

DON

Actualités

Népal - Juillet 2017

Népal - Juillet 2017

Publication d’un papier sur l’usage de cultures alternatives pour protéger les éléphants

Cameroun - Juin 2017

Cameroun - Juin 2017

Maisons du Monde en Congés Solidaires chez Tropical Forest and Rural Development (TF-RD)

Sénégal - Juin 2017

Sénégal - Juin 2017

Notre partenaire Nebeday lutte contre la déforestation massive avec son projet « 300 000 arbres pour 2017 » !

Vidéothèque

News webtv 0516

Retrouvez toute l'actualité de l'association et de ses partenaires !