logo man

 

Créé en 1972, le Parc du Sud Luangwa est la deuxième plus grande aire protégée de Zambie. La concentration d’animaux autour du fleuve et de ses lagunes figure parmi les plus denses d’Afrique. L’évolution de son cours au rythme des saisons forme des points d’eau attirant plus de 400 espèces d’oiseaux. Les savanes arborées constituées de patches boisés sont disposées en mosaïque dans lesquels on trouve de grandes zones d’herbage. Plus d’une centaine d’espèces de mammifères et tous les grands carnivores africains sont représentés dont le lion, le léopard, le guépard, la hyène tachetée, le chacal à chabraque et le lycaon. Le parc abrite l’une des plus grandes concentrations d’hippopotames d’Afrique, et le nombre de crocodiles est également très élevé. Environ 5500 éléphants vivent dans l’écosystème de sud Luangwa.

En bordure directe du parc se trouve la zone de gestion de faune de Lupande, composée de six chefferies dans lesquelles vivent plus de 25.000 villageois dépendant essentiellement de l’agriculture. Les animaux traversent régulièrement la «frontière» du parc puisque seule la rivière délimite la zone, sans aucune clôture. Les éléphants entrent régulièrement en conflit avec les villageois, détruisant les cultures et les habitations. Le piégeage ou l’abattage sont les méthodes couramment utilisées pour se débarrasser de ces animaux «encombrants». Il est donc fondamental de développer des initiatives destinées à limiter les conflits, l’accroissement de la population humaine et les pressions croissantes sur l’écosystème représentant des facteurs aggravants. 

Zambie

Le projet

Appui aux communautés locales de la zone de faune de Lupande pour la résolution des conflits hommes-animaux grâce à la mise en place d’activités agricoles alternatives, génératrices de revenus.

Ses objectifs

  • Permettre aux villageois comme aux éléphants de vivre ensemble en proposant de nouvelles techniques efficaces en matière de protection des cultures ;
  • Contribuer à la réduction de la pauvreté en proposant aux villageois des cultures alternatives aux plantes habituellement recherchées par les pachydermes et en favorisant leur transformation ;
  • Mettre en oeuvre des actions pédagogiques pour favoriser l’émergence d’une attitude positive envers la faune sauvage et réduire les activités illégales et brutales telles que le piégeage ou le braconnage.

Des partenaires engagés

South Luangwa Conservation Society (SLCS) est une organisation non gouvernementale créée en 2003 ayant pour objet de contribuer à la conservation de l’habitat du Parc National de Luangwa et de sa faune. Elle encourage par ailleurs le développement communautaire. Elle travaille en totale collaboration avec les autorités de la faune sauvage et soutient une équipe de rangers dont l’activité principale est le respect de la loi et la lutte anti-braconnage.

Pour en savoir plus sur ce projet, et connaître ses principales réalisations en 2016, suivez ce lien.

Retour à la liste des projets soutenus


   Carto global web2017

Des actions dans toutes les régions du monde

Montrer que préservation de la
nature et développement peuvent
aller de pair dans des contextes différents. 
      spacer  Sélectionner des projets dans plusieurs régions du monde où la biodiversité se trouve menacée.   spacer

Participer au recensement des ressources naturelles sur site et évaluer leur potentiel de production. 

Lire al suite

DON

Actualités

France - Septembre 2017

France - Septembre 2017

En 1 clic vous pouvez nous aider ! Votez pour soutenir Man & Nature.

Inde - Août 2017

Inde - Août 2017

L'association SEEDS Trust fait parler d'elle!