logo man


…en conservant la forêt de Sangako pour éviter son extinction !

Située au sud est des îles du Saloum, la forêt de Sangako couvre une superficie de 2140 hectares. Classée en 1936, elle bénéficie encore d’un état de conservation relativement acceptable en dépit des nombreuses menaces qui pèsent sur elle puisqu’elle fait partie des rares espaces boisés du bassin arachidier du centre du Sénégal. Toutefois, faute de régénération naturelle, plusieurs espèces végétales endémiques sont en voie de disparition. Outre la colonie de Babouins qui y a été introduite, les singes verts, patas et galagos, on vient d’y découvrir des Colobes bais qui est l’une des espèces de primates la plus gravement menacée d’extinction de l’ouest africain. La proximité des écosystèmes de mangroves situées en périphérie immédiate de la forêt en fait également un refuge privilégié pour la faune et l’avifaune particulièrement abondantes sur cette zone.

Comme dans de nombreux pays en développement, la population du Sénégal dépend encore largement des ressources naturelles. Pour les communautés rurales dont 2/3 vivent en dessous du seuil de pauvreté, la préoccupation immédiate est l’augmentation de leur niveau de vie même si les moyens pour y parvenir aboutissent à une dégradation de leur environnement et hypothèque la survie des générations futures. En 50 ans, le front de défriche de la forêt a progressé de plus de 500 km. Les sols deviennent moins fertiles, l’érosion s’accentue et le désert s’installe progressivement. Les populations locales ne sont pas impliquées dans le processus de gestion et dans le cas particulier de la forêt de Sangako, le manque de moyens des autorités forestières rend impossible à terme la conservation du couvert forestier si des alternatives de gestion ne sont pas rapidement trouvées.

Senegal Sangako

Le projet

Protéger les espèces emblématiques et valoriser de façon durable les ressources naturelles de la forêt de Sangako en collaboration étroite avec les communautés locales.

Ses objectifs

  • Assurer l’autonomie financière des villages voisins de la forêt de Sangako à travers des activités génératrices de revenus respectueuses de l’environnement ;
  • Préserver la forêt de Sangako de manière durable en encourageant le reboisement, les combustibles alternatifs et en développant l’écotourisme.

Pour en savoir plus sur ce projet, et connaître ses principales réalisations en 2015, suivez ce lien.

Retour à la liste des projets soutenus

Faire un don

Module Don

Actualités

Inde - Avril 2017

Inde - Avril 2017

Les petits agriculteurs de la Vallée de la Tansa ont besoin de vous !

France - Avril 2017

France - Avril 2017

Man & Nature recrute un/e coordinateur/trice de projets Senior !

Madagascar - Avril 2017

Madagascar - Avril 2017

La sauvegarde du grand lémur bambou : 53 naissances en 2016 !