logo man


Un lien fragile entre les deux Amériques.

L’Isthme de Rivas, langue de terre entre l’Océan Pacifique et l’immense lac Nicaragua comprend une mosaïque de milieux (forêts, rivières, lacs, marécages et mangroves) qui revêtent une importance capitale en termes de ressources en eau, aussi bien pour les populations locales que pour la faune sauvage. Les derniers lambeaux forestiers assurent le maintien d’une continuité forestière entre le nord et le sud du continent, indispensable à la survie de plusieurs mammifères tels que le Jaguar, le Puma ou le Coati. Outre une diversité végétale exceptionnelle, le site compte plusieurs espèces directement menacées par la perte d’habitat, comme le Singe Araignée ou le fameux Perroquet Amazone à tête jaune. Les plages de la côte pacifique servent également de lieu de nidification pour quatre espèces de tortues de mer qui font l’objet de programmes spécifiques de conservation.

L’intégrité biologique du corridor est aujourd’hui menacée : l’élevage associé à la pratique de monocultures industrielles accélère le morcellement des forêts littorales du Nicaragua. 46% de la population locale vit en dessous du seuil de pauvreté et bien que propriétaire foncier en grande majorité, elle se voit contrainte de vendre ses terres pour faire face aux difficultés économiques croissantes qu’elle rencontre. Il s’ensuit des destructions de nombreuses forêts augmentant la fragmentation des habitats, la perte de connectivité biologique et l’isolement des populations animales. L’exploitation forestière, la collecte du bois de chauffage et le braconnage accentuent les pressions sur des écosystèmes déjà fragilisés par la pression croissante de l’agriculture et un développement touristique encore mal structuré.

Nicaragua 

Le projet

Assurer de façon durable la conservation du corridor forestier de Paso del Istmo grâce à l’implication active des populations locales et la réalisation d’un plan d’aménagement axé sur le maintien de la biodiversité et le développement de nouvelles pratiques agricoles centrées sur le Cacao, la Vanille et des essences à huiles végétales (hibiscus, chia, ambrette).

Ses objectifs

  • Développer des pépinières pour poursuivre un programme de reboisement limitant la fragmentation des habitats en vue de garder la connectivité biologique ;
  • Assurer la production de plants agro-forestiers ou de graines et la formation des paysans pour le développement des pratiques agricoles favorables à l’environnement ;
  • Améliorer la conservation des espèces animales locales en intégrant leurs besoins au programme de préservation du corridor forestier ;
  • Mener les démarches requises pour identifier les meilleures opportunités de commercialisation pour les différentes productions villageoises.

Pour en savoir plus sur ce projet, et connaître ses principales réalisations en 2015, suivez ce lien.

Retour à la liste des projets soutenus

Faire un don

Module Don

Actualités

Inde - Avril 2017

Inde - Avril 2017

Les petits agriculteurs de la Vallée de la Tansa ont besoin de vous !

France - Avril 2017

France - Avril 2017

Man & Nature recrute un/e coordinateur/trice de projets Senior !

Madagascar - Avril 2017

Madagascar - Avril 2017

La sauvegarde du grand lémur bambou : 53 naissances en 2016 !