logo man


La zone dans laquelle se situe le projet est constituée de 2 réserves de forêt tropicale sèche, un écosystème à très fort taux d’endémisme dont il reste aujourd’hui moins de 2% de la superficie initiale. Dans ces réserves se trouvent environ 250 tamarins Titi, une espèce de micro singe endémique exclusivement arboricole de la côte colombienne. Sachant qu’il ne reste que 2000 individus adultes dans la nature, ces deux réserves revêtent une importance capitale pour la survie de l’espèce.

Elles sont toutes deux séparées par 1000 mètres de zones non forestières qui empêchent leur connectivité et sont entourées par de vastes étendues dans lesquelles se pratique l’élevage extensif.

Les propriétaires de bétail continuent à faire couper les forêts secondaires autour des réserves et les villageois en périphérie de ces zones protégées exercent des pressions sur les ressources naturelles comme la collecte de bois, la fabrication de charbon et le braconnage. La tentation est grande d’aller puiser dans les réserves des ressources pour compléter de faibles revenus. En outre de nombreux projets ont menacé la zone par le passé que ce soient des activités minières, la construction d’un aéroport ou un projet d’oléoduc.

Colombie 

Le projet

Développer et sécuriser un système agro-sylvo-pastoral grâce au Noyer Maya en combinant reforestation de la forêt sèche, protection de l’écosystème du singe Titi, développement soutenable de l’élevage bovin et augmentation des ressources des populations locales.

Ses objectifs

  • Gestion de 75 hectares de parcelles agricoles en systèmes agrosylvo-pastoraux par la plantation de Noyer Maya en association avec des cultures vivrières locales et le pâturage bovin ;
  • Augmentation de la sécurité alimentaire de la communauté à travers la formation à la cuisine des graines et l’augmentation du rendement des cultures ;
  • Création de nouvelles alternatives économiques pour la communauté à travers une microéconomie autour de la graine de Noyer Maya et le développement de vente de plantons en pépinière ;
  • Création d’un corridor écologique entre les 2 réserves pour favoriser la connexion de deux populations clés pour la survie du tamarin Titi.

Pour en savoir plus sur ce projet, et connaître ses principales réalisations en 2016, suivez ce lien.

Retour à la liste des projets soutenus

DON

Actualités

Népal - Juillet 2017

Népal - Juillet 2017

Publication d’un papier sur l’usage de cultures alternatives pour protéger les éléphants

Cameroun - Juin 2017

Cameroun - Juin 2017

Maisons du Monde en Congés Solidaires chez Tropical Forest and Rural Development (TF-RD)