logo man

France - Janvier 2019

news noe

 

Au 1er janvier 2019, Man and Nature a fusionné avec Noé, association d’intérêt général à but non lucratif créée en 2001.

Noé a pour mission de sauvegarder la biodiversité en France et à l’international. Noé déploie des programmes de conservation d’espèces menacées et de préservation et de restauration de milieux naturels et d’espaces protégés. L’association mène aussi des actions d’éducation visant à développer des changements de comportements plus respectueux de l’environnement. 

Les Conseils d’Administration de Man & Nature et de Noé ont souhaité fusionner les deux associations, ce qui permettra au nouvel ensemble de démultiplier les actions dans de nouveaux espaces, et de mutualiser les fonctions de management, de recherche de fonds et de communication pour plus d’efficacité. La fusion apportera notamment des résultats encore améliorés sur le plan économique, social et environnemental. 

D’un point de vue opérationnel, cette fusion-absorption ne remet pas en cause les projets en cours. 

Noé acquière ainsi les 8 années d’expérience de Man and Nature en appui des communautés riveraines de 25 aires protégées. Au total, en incluant l’expertise de Man and Nature, Noé a mis en œuvre 55 projets et présente une palette de compétences uniques qui couvre la gestion des aires protégées, la conservation de la biodiversité et le développement économique communautaire mobilisant société civile et secteur privé.

Avec un budget cumulé de 1,8 millions d’euros en 2018 dans les pays du Sud, Noé constitue la principale OSC française dédiée à la conservation de la biodiversité. Au cœur de sa philosophie, elle met en œuvre ses projets directement sur le terrain ou par l’intermédiaire d’OSC locales choisies pour leur légitimité et leur investissement dans la durée auprès des communautés. Elle dispose d’un réseau d’entreprises partenaires unique, du Nord comme du Sud, intervenant aussi bien en qualité de financeur, ou comme partenaire des filières pro-biodiversité. 

Les priorités d’intervention 

Noé déploie son expertise et adapte ses interventions selon les besoins spécifiques des acteurs sur place, les problématiques et les priorités locales, suivant trois champs d’intervention prioritaires : 

  • La gestion efficace des aires protégées et la conservation des espèces menacées. Si la conservation constitue l’ADN de Noé depuis 2001, l’organisation innove et change d’échelle en démarrant un ambitieux programme de délégation de gestion d’aires protégées à partir de 2018, et est ainsi déjà responsable de la gestion du Parc de Termites au Niger. 
  • Le développement socio-économique pro-biodiversité. C’est le cœur de compétence apportée par Man & Nature en 2019. Il s’agit de mettre l’économie au service de la biodiversité en structurant des filières durables. Ces filières offrent des débouchés aux produits de la nature et donnent ainsi une valeur économique aux Aires Protégées et à leurs périphéries. Les communautés ont alors un intérêt à protéger les Aires Protégées dans la durée, et avec elles la biodiversité qu’elles renferment.
  • L’appui de la société civile. Noé renforce son appui à la société civile dans le but de démultiplier l’impact de ses projets dans la durée, et de permettre à la société civile au Sud d’être un acteur à part entière qui engage le dialogue avec les acteurs publics et privés et influe sur la formulation de politiques de protection de la biodiversité au Sud. 

 

 

Spacement - Espacement



DONv02

Actualités

Rapport d'activité

En 2017, 16 projets soutenus dans 12 pays d'intervention 

RAAPos3 2018

Ingrédienthèque

Man & Nature soutient le développement de filières durables

INGPos3ok

Vidéothèque

Découvrez nos actions en images !

VIDPos3ok