logo man

Forêt d’Ayyalur, Tamil Nadu, Inde - Octobre 2018 

news 051018

 

A mi-parcours du projet financé par la Fondation Maisons du Monde entre 2017 et 2019, les résultats sont probants.

Grâce à l’appui de Man and Nature, son partenaire local SEEDS répond de façon innovante aux principales de l’extinction du Loris : la mise en œuvre simultanée de la promotion environnementale et du développement social et économique. Les trois principales menaces qui pèsent actuellement sur le Loris et sur lesquelles le projet entend agir sont le braconnage, les pesticides et la destruction de son habitat forestier.

Après 1 an et demi de projet, les populations locales voient déjà leurs revenus s’améliorer. 39 groupements de producteurs, dont 15 de femmes, ont été organisés et formés au maraîchage sans pesticide et à la valorisation des produits de la forêt (paniers, balais, miel). Un partenariat avec l’administration agricole locale a ensuite permis de pourvoir les producteurs en ruches et en matériel de collecte et de séchage des produits forestiers. Les bénéficiaires témoignent :

“J’ai arrêté d’utiliser tout type de pesticide dans mes aubergines, après avoir compris que les dommages sur l’environnement étaient plus grands que les bénéfices de leur usage. A final, j’ai été surpris car la récolte de mes parcelles non traitées était aussi bonne que celle des parcelles traitées voisines. Mes voisins me demandent maintenant des conseils pour répliquer mes pratiques, cela me rend heureux. » (Monsieur.P. Kanagaraj, Village Panchanthangi Pudur)

“Mon revenu du miel m’a donné une nouvelle vie, parce que je n’ai plus besoin de marcher de longues distances pour le collecter de la forêt. J’utilise l’argent acheter des nouveaux habits à mes enfants. Aussi, nous avons du miel à manger, alors qu’auparavant nous devions vendre tout le miel car ce luxe n’était pas à notre portée. » (Madame S. Poonkodi, Village Malaipatty)

Les bénéficiaires enregistrent une baisse de leur coût de production de 20% en maraîchage grâce à la suppression des pesticides, et les femmes ont en moyenne un revenu mensuel supplémentaire de 24€ chaque mois grâce à l’apiculture, chiffre attendu à la hausse en période de mousson.

Prochainement, les groupes vont pouvoir recevoir des microcrédits et organiser la vente collective de leurs produits. Alors que leurs revenus s’améliorent, les populations sont sensibilisées à la protection du Slender Loris et les premiers échos de baisse du braconnage nous parviennent du terrain, qui seront vérifiés par des études de population de loris en cours de réalisation.

 

 

Spacement - Espacement



DONv02

Actualités

Rapport d'activité

En 2017, 16 projets soutenus dans 12 pays d'intervention 

RAAPos3 2018

Ingrédienthèque

Man & Nature soutient le développement de filières durables

INGPos3ok

Vidéothèque

Découvrez nos actions en images !

VIDPos3ok